Lindy Hop

Ancêtre du Rock And Roll qui lui ressemble par le style musical et le pas de base, le Lindy Hop est une danse plus arrondie et exécutée dans un style plus swingué. Il se danse sur des musiques Swing où le tempo varie de 20 à 70 mesures par minute. Dansé sur 8 temps, les pas sont comptés (1, 2 – 3, &, 4 – 5,6 – 7, &, 8). Mélange de plusieurs danses, le Lindy Hop est une danse riche et diversifiée, qui propose une gamme de jeux de pas variés où alternent des mouvements improvisés.

 

Apparu dans les années 20 aux Etats-Unis, notamment au Savoy, l'un des temples de la danse et de la musique Swing, son succès fut immédiat et cette danse s'est rapidement répandue dans le monde entier. À Harlem, entre 1910 et 1950, le ''Cotton club'', club réservé aux blancs, accueillait une riche clientèle qui venait admirer des artistes noirs, tandis que la salle de bal du Savoy, ouverte en 1926, accueillait la clientèle plus modeste de gens à forte proportion noire issue de tous horizons et de toutes classes sociales.
Le 21 mai 1927, Charles Lindbergh vient de traverser l'Atlantique, c'est le grand saut, "le big hop". C'est un événement mondial qui se fête partout dans le monde, notamment au Savoy. C'est à ce moment qu'un journaliste interviewe le meilleur danseur de l'époque (Georges « Shorty » Snowden), pour savoir ce qu'il dansait. Cette danse n'avait pas de nom particulier et, peut-être en hommage à «Lindy» (Charles Lindbergh), ce dernier répondit qu'il dansait le Lindy Hop.

 

Laurence & Jean-Marc

Danseurs, chorégraphes, professeurs depuis 2006, nous voyons la danse comme un art accessible à tous et comme un moyen d'expression.

Nous avons découvert le Rock au début des années 90 et le Lindy Hop lors de son arrivée en Europe à la fin des années 90, avec les meilleurs professeurs internationaux.

Nous nous produisons régulièrement sur scène lors de multiples événements culturels.

Notre enseignement est un subtil mélange d'apprentissage rigoureux des bases techniques et de jeux : apprendre en s'amusant pour pouvoir s'amuser en dansant.

Nous axons aussi notre travail autour de la connexion -la communication des danseurs sans laquelle rien n'est possible-, la musicalité et l'improvisation.