BACHATA

Née dans les années 60 en République Dominicaine, la bachata puise ses origines dans le bolero matiné de musiques d'origines africaines et d'autres styles comme le son, le merengue, le cha cha cha ou le tango. Du mélange est né un genre musical nouveau à l'origine de cette danse.

Au début, musique des quartiers populaires, elle est boudée par la bonne société dominicaine et reste inconnue du grand public. Avec le développement du tourisme à partir des années 90, la bachata devient le symbole de Saint Domingue et s'exporte au delà des frontières de l'île. L'apparition de succès internationaux lui donne son envol. Depuis cette danse n'arrête pas de conquérir de nouveaux espaces.

 

En France, après des débuts timides, l'évolution de la musique et la sortie de nombreux succès lui assurent un avenir prometteur.

C'est une des danses les plus simples à apprendre, beaucoup plus simple que la salsa ou le rock, son rythme binaire permet une grande liberté d'expression du corps et la simplicité de son pas de base et de ses figures chorégraphiques amènent assez vite les danseurs à jouer avec leur partenaire, à exprimer toute leur virtuosité et leur sens du rythme. L'évolution de la danse, le succès d'un style plus dynamique, plus rythmé et soutenu par des airs très entraînants permet à la bachata de trouver de nouveaux danseurs.

 

Nul doute que vous serez conquis...  

 

Danser la bachata, c'est évoluer sur une musique ensoleillée et se sentir en vacances toute l’année  !

Thierry

 

.